Sophie Calle

De l'obéissance livre 1 : Comme le Coeur Concilie les Choses Contraires, la Cérémonie du C m’a conduite dans un Confessionnal Confesser ma Cécité et mes Carences Concernant la Croyance. Au Curé, j’ai Concédé ne pas être Convertie à la Confession Catholique. Sans Chercher Chicane, Constatant qu’un Contrat de Confiance entre Créature et Créateur n’était pas Conclu, Ce Clerc ne Consentit ni ne Céda Car Cautionner une Comédie, être Complice d’une Caricature, C’était Carrément Contraire à son Credo, sa Conscience. Cependant, par Charité Chrétienne et pour Contourner Cette Contrariété, il me Conseilla Ce Compromis, Cette Combine Commode : Confier sans Cérémonie mon Cas au Ciel. Conséquemment, j’ai Conté sous Cape Certains de mes Crimes Caractéristiques : Cette Capacité à me Comporter Comme une Chipie, Capricieuse, Cancanière, Cachottière, Coquine, Concupiscente, Coquette, qui Constamment Choisit de Comploter, Casser le Consensus, se Chamailler, Chipote sans Conviction si on lui Cède de la Cocaïne, et dont le Caractère Cynique et Cruel la Conduit à Chérir la Corrida. J’ai Couronné Ce Conciliabule d’une Capitulation en Consacrant, Conformément à la Coutume, Cinq Cierges au Christ.

Commentaires

Articles les plus consultés